Assurer une voiture sans permis

Plusieurs raisons peuvent pousser une personne à choisir une voiturette qui ne nécessite pas de permis de conduire. Le cas du retrait ou de la suspension du permis ne peut pas toujours constituer l’intérêt de ce choix. Il peut s’agir tout simplement d’une question de commodité, vu les avantages que procure cette auto. Toutefois, la loi impose à tous propriétaires de souscrire une assurance auto. Trouver et assurer une voiture sans permis pas chère avec de bonnes garanties n’est pas chose impossible.

Assurer une voiture sans permis : circuler en toute légalité

Ce petit véhicule offre plus de sécurité aux utilisateurs : risque d’accident limité avec sa faible puissance motrice, très peu concernée par les vols, etc. Mais il faut quand même penser qu’on ne peut éviter l’inévitable. Afin de circuler en toute légalité sur la voie publique, assurer sa voiturette parait donc logique. Il faut cependant remplir quelques conditions avant de pouvoir assurer sa voiture sans permis. Ainsi, le conducteur doit avoir au moins 16 ans. Pour les personnes qui sont nées après le 01-01-88, elles doivent avoir le brevet de sécurité routière (BSR) ou permis am. Il se peut que certains assureurs refusent de vous assurer en raison d’un retrait de permis pour alcoolémie ou parce que vous avez eu trop d’accidents. Dans tous les cas, vous trouverez toujours un contrat qui répondra à vos attentes.

Prix pour assurer une voiture sans permis

Le tarif proposé par les compagnies pour assurer une voiture sans permis peut varier d’une personne à l’autre et les différentes formules offrent des garanties plus ou moins complètes. Les compagnies ont ainsi classé dans ces formules, les différentes situations qui peuvent être attachées à chaque conducteur. Pour définir le prix, la compagnie tient en général compte des antécédents des conducteurs. Ainsi, un tarif assurance auto sans permis pour une personne ayant déjà commis une infraction routière sera probablement plus couteux que pour un bon conducteur ou un conducteur novice. La compagnie évalue les risques et adapte son contrat à chaque catégorie de conducteur. Il existe des contrats au tiers simple, au tiers améliorés ou encore tous risques avec assistance 0 kilomètre et prêt de véhicules en cas d’immobilisation. Tout dépend du contrat et des garanties souscrites.